HRP 2006

LA TRAVERSEE DES PYRENEES DE L’ATLANTIQUE A LA MEDITERRANEE

PAR LA HAUTE ROUTE DES PYRENEES

4-1 

LE DEFI: 110 000 Mètres de dénivelé cumulé / 800 kms / 20 jours prévus(23 effectués)

                                                      EN SOLITAIRE ET SANS ASSISTANCE                                                  
DEPART LE   3 JUILLET2006 ARRIVEE LE 26 JUILLET 2006
Les 1000 kms vendus, ont permis de recolter plus de 5000 euros au profit de L’association DROUJBA TCHERNOBYL

LA HRP

Traverser les Pyrénées en allant à pied d’Hendaye, la côte Atlantique à Banyuls la méditerranéenne, en 20 étapes et en empruntant la Haute Route Pyrénéenne, tel est le but de cette aventure. L’itinéraire de la HRP, non balisé, demeure toujours en altitude, tantôt en France, tantôt en Espagne ou encore en Andorre. Parfois communs avec le GR10 (Français) ou le GR11 (Espagnol), ce tracé, le plus direct pour traverser les Pyrénées, suit en grande partie la ligne frontière entre la France et l’Espagne faisant se succéder crêtes, lacs, cols et passe à proximité de grands sommets tels que l’Orhy, l’Anie, l’Aneto, le Carlit, le Vignemale, le Canigou… Cette grande traversée ne comporte pas de grandes difficultés techniques, mais demande néanmoins une expérience de la haute montagne. Les quelques topos guides sur cet itinéraire proposent en général entre 42 et 45 étapes pour ce périple (Le mien comportera seulement 20 étapes) La longueur totale peut varier entre 700 et 900 kilomètres et 30000 à 50000 mètres de dénivelé positif, suivant les différentes variantes empruntées. La HRP peut se décomposer comme suit : – Le Pays Basque (de l’Atlantique au Pic d’Anie) – Le Parc national des Pyrénées Françaises – Les Hautes Pyrénées – Le Val d’Aran à Andorre – Les Pyrénées Orientales Une des principale difficulté, hormis le coté physique, demeurera la partie orientation, souvent compliquée par le brouillard fréquent sur les collines du Pays Basque et une végétation parfois luxuriante liée au climat doux et humide de cette région, l’imprécision des cartes espagnoles, la météo changeante en montagne. Heureusement, là plus qu’ailleurs, le topo guide de Georges Veron, d’une grande précision, sera ma ligne de conduite…

REGLEMENT DE COURSE

Article 1 : Course réalisée en solitaire et sans assistance sur la totalité du parcours*. Le ravitaillement en produits énergétiques, rechanges (vêtements, chaussures…) sera assuré par des colis qui auront été expédiés au préalable par la poste dans des villages traversés. Repas du soir et nuits soit en refuge soit tente ou abris.
Article 2 : 20 étapes et 30 jours maximum impartis pour la traversée. La longueur des étapes peut varier entre 30 et 80 kilomètres soit environ 4 à 15 heures quotidiennes.
Article 3 : Je m’engage personnellement à mettre en œuvre tout les moyens nécessaires tant en matériel qu’en préparation physique pour venir à bout de la HRP dans les temps impartis.
Article 4 : En cas d’abandon, de blessure ou d’un empêchement quelconque m’obligeant à m’arrêter en cours de route ou même de ne pas prendre le départ, je serai dans l’impossibilité de rembourser les sommes versées par mes sponsors et généreux donateurs, dans leurs intégralité. Seules les sommes non engagées pourraient être reversées (Frais de transports, frais de gîtes ou refuges). Dans un de ces cas-la, je m’engage également a mettre tout en œuvre pour reporter mon départ à une date ultérieure, dans la mesure du possible.
Article 5 : J’entends dans la notion de course en solitaire, toutes les portions du parcours non engagées ne nécessitant pas d’être encordé ou de progresser sur glacier, je me réserve la possibilité pour des raisons de sécurité évidente d’être accompagné, notamment pour l’ascension de certains sommets majeurs.
Article 6 : J’entends dans la notion de non assistance, toute aide extérieure me permettant de progresser par d’autres moyens que la course à pied ou la marche, toute aide logistique pendant la course. Si pour des raisons diverses je dois me rendre par d’autres moyens dans un village ou une ville (médecin, pharmacie ou autre) je m’engage à reprendre ma route là ou je l’ai quittée.
Article 7 : Pendant la course, un site Web sera tenu à jour en fonction des informations que je pourrai transmettre, il permettra de suivre ma progression et mes humeurs.
Article 8 : Je tiens à remercier d’avance tout ceux qui de près ou de loin m’auront aidé à réaliser ce projet, en y croyant et en me soutenant dans les moments difficiles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s