Grandes Envolées/Ski de Randonnée

Ski sans frontières – Des volcans de Cappadoce à Aladaglar national Park

 

 

 

Carte turquieAprès quelques longues semaines difficiles sur un plan physique et des blessures qui m’auront obligé à différer notre départ prévu début Février, il aura fallu mettre les bouchées doubles à l’entrainement pour rattraper le retard et ne pas être trop à la ramasse pour cette semaine intense qui s’annonce…

La météo annonce du grand beau toute la semaine pour la Turquie… Ce sera donc notre choix de destination. Bien qu’un trip en Norvège nous aurait bien tenté, les prix exhaustifs nous en auront dissuadé.

Le premier jour est réservé au voyage, nous avons pu optimiser les correspondances et arriver le samedi soir tard à l’hôtel que nous avions réservé à Kayseri…

Malgré une nuit bien courte, notre motivation est intacte. Nous roulons vers la station de ski de Kayseri au pied de l’Erciyes Dagi, un volcan endormi depuis maintenant près de 20 millions d’années et point culminant d’Anatolie centrale avec ses 3916m…

Nous prenons un forfait pour nous permettre de rejoindre le haut des pistes et nous rapprocher au maximum de l’accès au sommet. C’est Dimanche aujourd’hui et les Turcs (aisés) viennent profiter de la montagne et skier. Mais ici pas de tenues dernier cri ou de matériel ultra sophistiqué… Le haut de la station est fermé, c’est donc ici vers 2800 m que nous commençons à monter et ce malgré les tentatives des employés des remontées mécaniques cherchant à tout prix à nous dissuader en nous annonçant de gros dangers d’avalanche dans ce secteur… nous apprendrons plus tard que le couloir que nous avons emprunté se nomme  » le couloir du diable » et sert de réceptacle lorsque que toutes les pentes supérieures se purgent provoquant ainsi d’énormes avalanches. Bien sur quand les conditions sont bonnes c’est une autre histoire…

Avec Thomas nous nous relayons fréquemment pour la trace… ou plutôt la tranchée !! en effet les chutes de neige de Samedi ont déposées entre 20 et 80 cm. Plus nous remontons le couloir, plus celui-ci se charge… Nous sommes attentifs au moindre signe d’instabilité, prêts à décamper. nous sortons finalement sur l’arête sommitale et une antécime du sommet principal… Il est déjà tard dans l’après-midi et devons descendre sans trainer. Que dire de cette descente? Pffffffff, Arghhhhhh, oufffffffffff, youloulouuuuuuu….de la farine, ça tourne tout seul, la pente parfaite, on lâche tout et on respire par le nez cette bonne poudre qui nous submerge à chaque virage…

DSC09170

J1 – Montée à l’Erciyes Dagi

DSC00666

J1 – Accès au couloir central

DSC09184

J1 – Entrée des hostilités / Erciyes Dagi

DSC09202

J1 – Montée sur des œufs… pentes chargées / Couloir central

DSC09186

J1 – Ambiance / Erciyes Dagi

DSC09214

J1 – Tranchée de montée … C’est Verdun!!

DSC00669DSC00677DSC00681

DSC00683

J1 – Le sommet principal

DSC00753

J1 – Contrastes

Nous récupérons Sébastien à l’aéroport dimanche soir… c’était tellement bon aujourd’hui que nous avons prévu de refaire cette course avec Sébastien demain et ainsi faire le sommet …

Après encore une courte nuit, de retour à Erciyes et notre station de ski !! Cette fois-ci sans perdre de temps, nous accédons rapidement à l’itinéraire. Bien évidement le vent à soufflé fort cette nuit et la neige à recouvert une grande partie de nos traces. Tout est à recommencer, à nouveau nous nous relayons… nous sortons sur l’arête et rejoignons le sommet principal, c’est magique. Les rochers sont plâtrés, l’ambiance est patagonienne. Une grotte de lave se trouve sous le sommet, se serait ici que l’Hermite Blaise de Sébaste se serait retiré…

DSC09232

J2 – Sommet et vue vers l’Ouest

DSC09222

J2 – Entre les dents, le mont Hasan

DSC09329

J2 – Arrête sommitale

DSC09351

J2 – Massifs de l’ Aladaglar et du Bolkar au fond

DSC09359

DSC09366

J2 – Grotte de lave

DSC00761

J2 – Accès au sommet … Ambiance

DSC09376

J2 – Descente…

Et c’est parti pour la descente … encore somptueuse, neige de cinéma!!

 

DSC00714

Thomas

 

 

DSC09417

Laurent

DSC09472DSC09450

DSC09435

Sébastien

DSC00001

Ici on se retape au Kebab…

TOPO SKITOUR ERCIYES DAGI

Massif : Anatolie (Turquie/Géorgie)
Orientation : E
Dénivelé : 1700 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 4.1 E1
Pente : 35° sur 500m

JOUR 3: Nous reprenons la route vers le sud en direction de Camardi ou nous avons réservé un bungalows chez Recep Ince à Aldaglar Camping (excellente adresse, accueil parfait, Recep parle bien l’Anglais et connait le massif parfaitement ce qui n’est pas à négliger)…

DSC00814

DSC00818

Après une première nuit dans notre bungalows surchauffé par le poêle, le petit déjeuner au soleil sur la terrasse plein est avec vue sur le massif, les préparatifs et le point sur la course du jour suggérée par Thomas pour qui c’est déjà son 5 ème voyage en Turquie… nous espérons que notre petite Jetta pourra nous conduire jusqu’à Sokulupinar Camp par la piste qui d’après Recep est carrossable… il aura fallu quelques précautions pour éviter l’enlisement dans certains passages, mais nos talents de pilote nous permettront d’accéder au bout de la piste et nous éviter ainsi un long portage.

Le Demerkazik est le second sommet du massif (3756m) après le Kizilkaya (3771m). Les derniers préparatifs effectués, skis sur les sacs, nous remontons une étroite gorge durant 20 minutes qui nous permet d’accéder à la Narpuz Valley… l’ambiance ici change littéralement, tout devient Alpin, de grandes parois calcaire nous entourent… l’approche est très longue et le soleil commence à taper fort. Nous contournons le Demerkazik afin de gravir un col permettant de franchir son arête est. le décor avec ces pitons rocheux nous rappelle la traversée des Veyres à Ceillac…

DSC00841

J3 – Approche

DSC00855

J3 – Le Demerkazik

DSC09573DSC09587

DSC00901

J3 – Traversée des Veyres ?

DSC09613

J3 – Montée au col vers l’arête Est du Demerkazik

DSC00909DSC09631DSC09633

 

Nous arrivons au col vers 3500m, préparation pour la descente en versant nord. La neige semble bien froide, nous prenons les précautions et descendons prudemment le premier couloir… et ensuite on lâche les gaz, du pur bonheur…

DSC00923DSC00927DSC09641

Notre descente se poursuit jusqu’à l’entrée de Cimbar valley… comment dire, plutôt des gorges et un canyon qu’une vallée !! certains passages délicats nécessite un brin de cordes et quelques saut un peu scabreux. Quel paysage spectaculaire, nous restons scotchés.

DSC09690DSC00987DSC00993DSC00997DSC01015DSC09722DSC01035DSC09728DSC09742DSC09750

DSC01061DSC01067

Après 9 heures de course, nous rejoignons le village de Demerkazik. La boucle est bouclée, sauf que notre voiture se trouve à 4 km sur la piste qu’il faut remonter sur 300 mètres de dénivelé. Nous avions bien pensé faire du stop, mais notre chauffeur pointe le bout de son nez.. ou plutôt de ses lunettes et nous demande 100TL pour nous déposer. Bien,  la négociation commence. Thomas nous sort l’affaire à 60 TL (environ 20 euros) mais bon on est claqué donc on accepte…. Et là, il faudra plus d’1 heure à se ‘brave’ homme pour nous ramener à Sokulupinar (4km)… Enlever la batterie du tracteur pour la mettre dans le vieux Lada des années 70, mettre de l’huile dans le moteur, 2 verres d’essence, démarrer la bête, faire la bise à maman, puis monter laborieusement sur la piste, tomber en panne, redémarrer etc… lui il nous a vu arriver !! je pense que nous n’étions ni les premiers ni les derniers..

DSC01075

J3 – La Négo…

 

DSC01062

J3 – L’équipe au complet: Sébastien, Laurent, Thomas

 

Repas Kebab à Camardi pour nous remonter, puis nuit réparatrice au camping… Recep prend soin de nous allumer le poêle tous les soirs…

JOUR 4: EMLER 3723m

Massif : Anatolie (Turquie/Géorgie)
Orientation : T
Dénivelé : 1728 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 35°/150m

 

Encore une très longue course aujourd’hui. Même départ qu’hier, mais nous remontons la Karayalak valley… encore un site remarquable. Nous rencontrerons aujourd’hui pour la première fois un guide Suisse et ses clients…

DSC01109

DSC01156DSC01109DSC09800

DSC01119

J4 – L’Emler décapé par le vent

DSC09856

 

DSC09810

J4 – Emler Summit 3723m

 

JOUR 5: Journée de récupération… Nous profitons d’une météo médiocre avec un fort vent et des orages annoncés, pour aller faire les touristes en Cappadoce et reprendre des forces pour les deux dernières journées.

DSC01251DSC01263DSC01267DSC01269DSC01365DSC01293

JOUR 6: Direction Emli Valley à juste quelques kilomètres du camping, par une piste qui nous permet de chausser à 15 minutes de la voiture.

La montée est splendide mais un faux plat 2 heures durant nous attend. 500m de dénivelé en 2 heures !! Nous prenons notre mal en patience et en profitons pour nous laisser imprégner par cette immensité et cette beauté  …

Nous croisons plusieurs vallons mais remontons jusqu’au fond du cirque. Nous tentons une option par des pentes nord sous le Kaldi mais renonçons en raison de conditions nivologiques douteuses. Nous remonterons finalement la couloir Ouest du Guzeller en conditions parfaites…

DSC01399

DSC00031DSC01493DSC00063DSC00094DSC00102DSC01540DSC00110DSC01548DSC00122DSC00128DSC01554DSC01584DSC01598

 

JOUR 7: A nouveau au départ de la Emli Valley, nous remontons cette fois la Parmakkaya valley, premier vallon à notre droite. un splendide monolithe (le Parmakkaya) indique en indique l’entrée… De là plusieurs possibilités soit l’Alaca (3588m) soit le Yoncali (3450m) en empruntant l’Avci Beli pass. Le col corniché et plaqué nous en interdit l’accès. Nous remontons donc en direction du Kaldi, vers un autre col d’où nous espérons pouvoir emprunter un couloir repéré la veille… Il n’en est rien. Mais nous nous trouvons sous la face nord du Kaldi surplombant son cirque glaciaire et probablement le Kaldi glacier ou ce qu’il en reste… Ce soir nous devons remonter sur Kayseri, demain notre avion décolle à 8 heures.

DSC01658DSC00194

DSC01670

J7 – Sous le Kaldi (vers 3400m)

DSC00212

J7 – Un peu de gaz !!

DSC01688DSC01695DSC01714

DSC01720

J7 – Le Monolithe Parmakkaya

DSC01724

DSC00254

J7 – Taxi potentiel !!

 

Ce qu’il restera de ce voyage est probablement en ce qui me concerne, une fois de plus le plaisir de se dépasser, de s’ouvrir à chaque fois un peu plus vers les autres, partager entre amis des moments uniques… et se sentir libre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s