Ski de Randonnée

Pic de Bernardez 2430m – Préalpes de Digne

DSC00550

Quel hiver … Je ne me souviens pas avoir vu de tels écarts durant un hiver. Le week-end dernier et la semaine qui le précédait, le ciel nous déposait quelques 80 cm de neige… Puis vint le redoux ce dimanche avec près 15°c en haute montagne, un soleil de mai, pas de regel cette nuit, puis la pluie, et à nouveau la neige… Bref des conditions très particulières qui perturbent nos habitudes et surtout compliquent les décisions quant à la nivologie et aux risques…

Etant seul ce Dimanche, et quelque peu perturbé par le BERA et les températures annoncée je décide donc de partir sur un terrain certes sans pentes importantes mais totalement isolé, loin de tout et d’accès peu commode.

Au départ du petit hameau de Saint Barthélémy (1240m) dans la vallée de Laverq, à quelques encablures du Lauzet sur Ubaye… Les cheminées fumantes du village encore endormi et les quelques voitures garées sur le parking du cimetière rappellent que des gens vivent ici … 2 gros patous viennent me renifler et me rappeler que je suis chez eux. Quelques papouilles plus tard me voila parti par le sentier d’été, skis sur le sac en direction de l’objectif du jour, le Pic de Bernardez.

DSC00541J’aime ces approches longues qui permettent de prendre le temps de s’adapter, se préparer à l’effort tout en profitant des premier rayons de soleil qui réchauffent déjà anormalement cet air sec.

Je peux chausser les skis vers 1500m… L’orientation est désormais délicate car la forêt m’a totalement recouvert et est particulièrement dense par ici. le sentier d’été n’est désormais plus visible et m’enfonce à vue dans cette univers totalement vierge de toutes traces humaines… c’est magique, et j’adore ces ambiances… je me faufile entre pins et mélèzes, une cabane en ruine, une clairière et un chalet d’alpage, 1 chamois, des traces de loup?

DSC00546DSC00543

La  forêt commence à s’éclaircir vers 1700m, mais la neige est lourde et collante, je m’enfonce jusqu’aux genoux. Je commence à apercevoir la blancheur des cimes au loin, la neige colle à mes peaux et forme de lourds sabots pesant plusieurs kilos, chaque pas deviennent un calvaire et je m’insulte de n’avoir pas pris d’anti-botte… La montée deviens un enfer. a chaque pas je frappe mes skis sur la tranche à l’aide de mon bâton pour décrocher ces sabots de lourdasse!!!… Bien évidement mon bâton se casse en deux, a la montée ça passe encore, mais je pourrais juger de l’utilité des bâtons à la descente dans ce type de neige.

DSC00584

Sortie enfin sur le vaste plateau de la montagne du Jas, petit point carte et je repars sans perdre de temps car le soleil tape fort et l’orientation globalement EST du vallon à déjà bien transformé et humidifié en profondeur le manteau neigeux.

DSC00552DSC00554

Avec ces conditions de  neige et mon équipement, cette course a plutôt un air de chemin de croix… la neige colle et botte terriblement, l’altitude n’y change rien. Je parviens tout de même à atteindre une antécimes du Pic de Bernardez vers 2400m et déciderais d’en rester là, vu les conditions et l’isolement du secteur…

DSC00566

DSC00567

DSC00562

DSC00579

En visant bien dans la descente les zones de neige froide, ça passe relativement bien et je pourrais tout de même enchainer quelques bons virages… Après une pause dans le fond du vallon pour profiter de ces instants de calme, je reprends le chemin du retour…

Loin d’être un grand moment de ski, cette course aura été un grand moment de solitude…

DSC00582

DSC00576

DSC00556

DSC00586

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s