Ski de Randonnée

Le Col Claire 3408m – Massif des Ecrins – 17 Mai 2014

Le Col ClaireCol Claire

Le Col Claire

 

 

 

 

 

 

La fin de saison s’annonce… Notre rendez-vous habituel de fin de semaine est donc fixé à 18 heures vendredi soir. En route pour Villar d’Arène ou nous avons prévu de bivouaquer cette nuit au départ de la course.

La nuit sera courte et entre quelques périodes de somnolence le réveil sonne enfin, il est 4h30 et la nuit à été fraiche dans mon petit duvet d’été… Une tasse de café chaud, quelques galettes, nous bouclons les sacs et demarrons vers 5h30 en remontant la Romanche sacs et skis sur le dos. Nous traversons assez facilement la rivière, Franck à cheval sur un tronc de Mélèze, Thomas et moi en jouant à saute pierre dans le torrent.

Nous portons encore en remontant le long du torrent de l’Homme et pouvons chausser les skis vers 1850m. Le regel a été excellent cette nuit et la neige est béton. Nous prenons notre rythme de croisière et cherchons le meilleur passage au milieu des névés afin d’éviter de déchausser.

Dans une pente raide et gelée, dans mes pensées, mes pieds s’emmèlent lors d’une conversion et perdant l’équilibre, me voila à dévaler la pente, prenant de la vitesse et sans pouvoir stopper ma chute. Arrivant tout de même à contrôler ma trajectoire, je vise les rochers un peu plus bas afin d’enrayer ma chute… c’est chose faite, juste de la casse matérielle mais je suis entier. 50 mètres de chute, et je regarde un peu plus haut mes deux compagnons en leur faisant signe que tout va bien… Je les rejoint tant bien que mal, j’ai laissé toute mon energie dans cette épreuve et me sent vidé.

Le Col Claire

Avec l’aide morale de Franck et Thomas, nous poursuivons et rejoignons le glacier du Lautaret, dans un dédale de séracs et de crevasses. Je lutte contre la fatigue, j’ai pris un gros coup, mais je sais au fond de moi que je dois continuer. Nous remontons un long couloir raide. Reprenant quelque peu mes esprits, nous nous relayons pour faire la trace avec Franck, et rejoignons l’éperon séparant les glaciers d’Armande et du Lautaret. Par un pas et une approche exposée, Franck met en place un rappel nous permettant de prendre pied sur le glacier d’Armande. Nous remontons jusqu’à la rimaye au pied de la pente terminale. Elle est ouverte et le passage délicat. Franck d’un geste technique parfait l’enjambe, le passage est donc possible, mais l’horaire est tardif et préférons commencer à redescendre, de plus le col est en glace vive et juste une étroite bande de neige en permet l’accès nous promettant une descente technique et super exposée dans une pente à 50° sur 200 mètres.

 

A la sortie du couloir, vers le rappel.

A la sortie du couloir, vers le rappel.

 

Pause sous le Pic Gaspard

Pause sous le Pic Gaspard

 

Dans le dédale de séracs et de crevasses...

Dans le dédale de séracs et de crevasses…

 

Couloir d'accès au rappel

Couloir d’accès au rappel

 

Rampe exposée pour accéder au rappel, avant de descendre sur le glacier d'Armande

Rampe exposée pour accéder au rappel, avant de descendre sur le glacier d’Armande

La descente est raide et exposée… Les premiers virages s’enchainent avec précaution. Une bonne poudre printanière permet à nos skis de s’exprimer pleinement. La méfiance est de mise au passage des ponts de neige, bien présents.

Thomas dans le rappel

Thomas dans le rappel

Franck a passé la rimaye, la pente terminale à 50°

Franck a passé la rimaye, la pente terminale à 50°

Bonne poudre, le col Claire en arrière plan...

Bonne poudre, le col Claire en arrière plan…

Nous trouvons notre passage entre les zones de glace vive, de séracs et de crevasses et commençons à skier dans la zone exposée au sérac supérieurs du glacier d’Armande ou des immeubles de glace ne demandent qu’à s’écrouler sur nous… Nous ne trainons pas et sortons au plus vite du secteur.

Franck se lâche

Franck se lâche

Thomas en action

Thomas en action

La descente avant l'exposition aux séracs

La descente avant l’exposition aux séracs

L'exposition aux séracs commence ici!

L’exposition aux séracs commence ici!

La poudre a maintenant fait place à une neige de printemps bien revenue, style moquette 4*. Nous terminons la descente en suivant le torrent de l’Homme, et dechaussons vers 1750m. Portage puis pique-nique de rigueur dans les alpages vert pour récupérer de cette magnifique et esthétique course très Alpine.

Sortie du secteur exposé

Sortie du secteur exposé

Le ski sur herbe...

Le ski sur herbe…

Ski sur les névés

Ski sur les névés, on déchausse bientôt…

Nous trouverons un gite pour la nuit, afin de bien nous reposer et terminer notre saison hivernale demain dans un des couloirs du Combeynot…

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 1740 m.
Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 5.2

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3436ET
Départ : Villar d’Arêne (Pont d’Arsine)
Altitude de départ : 1667 m.
Exposition (1 à 4) : 3
Pente : 50° sur 200m

Une réflexion sur “Le Col Claire 3408m – Massif des Ecrins – 17 Mai 2014

  1. C’est avec une vive émotion que je viens de lire ton article, je n’imagine pas que l’on puisse skier avec une telle pente. Je suis toujours aussi stupéfaite. Je suis également heureuse que vous soyez tous arrivé sain et sauf de cette aventure. Tu as du te faire une grosse frayeur j’imagine.
    Vu la pente je pense que tu as eu beaucoup de chance d’arriver à t’arrêter. Heureusement tu as un ange gardien qui ne te lâche pas et je pense de bonnes jambes.
    N’oublies pas que nous t’aimons tous autant que tu aimes la montagne, je t’embrasse…ta sœur qui t’aime, Bise. Martine G.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s