Sorties Trail

Escapade Corse vers le Cinto

Coucher de soleil sur Calvi

Coucher de soleil sur Calvi

Mercredi 12 Septembre 2012:  Envie de grands espaces et d’une belle sortie en montagne, je profite de nos vacances en Corse pour m’échapper vers 3 h du matin de notre pied à terre à Santa Reparate…47kms de VTT de nuit m’attendent par les petites routes corse de Balagne qui me permettrons de rojoindre 2h30 et 700+ plus tard, la maison forestière de Bonifatu…ou je laisse mon vélo pour partir en courant vers le Monte-Cinto.

C’est à la lueur de ma frontale que j’enfourche mon VTT. Je traverse de nombreux petits villages de Balagne et arrive au lever du jour à la maison forestière de Bonifatu. Je me pose 5 minutes, change de tenue, enfile mes baskets, attache mon vélo à un tronc d’arbre et attaque la longue montée vers Bocca di Stagnu. J’évite le refuge de Carrozu et commence à apercevoir les hordes de randonneurs qui entame leur longue journée de marche chargés certains comme de mules et déambulant au son de leurs casseroles et autres ustensiles fixés et brinquebalant sur leurs sacs… Je ne sais pas comment ils font des sacs de 30 ou 40 kg c’est consternant!

Sous le Cinto

Sous le Cinto

Je dépose plus de 80 randonneurs avant d’arriver au premier col, ou je passe tranquillement en trottinant devant des groupes affamés engloutissant saucisson chips et autres victuailles. Certains me regardent de travers et m’interpellent critiquant mon allure et mon équipement léger. Je remercie infiniment le guide présent à ce moment, remettant à leurs places les intérréssés et leur expliquant qu’en montagne nous sommes libres et qu’il y en a pour tous le monde, coureurs, randonneurs et leur rapellant le respect mutuel. Merci…

Je poursuis ma course vers le refuge d’Asco que je rejoins rapidement. Après une brève halte pour faire le plein d’eau et avaler quelques noisettes et amandes, direction la longue ascencion vers le Cinto. Je traverse une magnifique forêt de pins laricios, le terrain change ensuite pour devenir très minéral et les pourcentages indécents. La météo change également. Le vent souffle fort en altitude, et arrivé sous le sommet vers 2600m je me décide à faire demi-tour, l’orage gronde, il ait froid et le retour sera long, il m’a fallu près de 6 heures pour arriver jusqu’ici.

Avant l'Orage

Avant l’Orage

Je descend à vive allure sur le chemin du retour, repasse à Asco et attaque la montée de Bocca di Stagnu dans laquelle je croise les randonneurs de tout à l’heure qui n’ont pas encore fini d’en découdre! Ils sont médusés de me voir tout frais et souriant dans la montée les saluant en les croisant, alors qu’ils ont à peine parcourus la moitié de leur étape…

Je file maintenant dans la descente qui me ramène à Bonifatu. Elle est longue et technique dans certains passage, de plus il a commencé à pleuvoir et certains passages en dalles en devers sont déliquats et nécessitent une attention particulière.

Cela fait 12heures que je suis parti ce matin, je retrouve mon vélo sous la pluie battante et l’orage de plus en plus menaçant, il était temps que j’arrive.

J’ai parcouru aujourd’hui en 12 heures 47 kms de VTT, 35 km à pied en montagne et 4300 mètres de D+.

La Balagne, l'Ile Rousse

La Balagne, l’Ile Rousse

Ma chérie à quelques kilomètres de là sur une plage au soleil a du sentir l’orage me guéter et m’a rejoint à Bonifatu pour me récuperer juste avant le déluge…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s